Skip to content

Technologie

La technologie logicielle de TOPseven, basée sur l’IA, est utilisée pour le contrôle automatisé à l´aide de drones destinés à l’inspection des éoliennes on- et offshore.

Notre technologie

Le logiciel TOPseven est basé sur une solution interactive de Web3D et de géoréférencement, utilisée depuis plus de 20 ans dans divers domaines. Ces dernières années, le logiciel a été complété par une solution facile d´utilisation pour le contrôle automatisé à l´aide de drones et finalement adapté à l’industrie éolienne.

Un logiciel basé sur l´IA et le Cloud

TOPseven DrohneGrâce à l’évolution rapide des logiciels et du matériel, les drones peuvent aujourd’hui effectuer des inspections d’installations industrielles à faible coût. En tant que spécialiste du développement de logiciels 3D, TOPseven a développé cette technologie encore plus loin, en portant l’inspection par drone des éoliennes à un niveau supérieur grâce à son logiciel basé sur l’IA ! Nos drones volent de manière autonome du décollage à l’atterrissage, car les itinéraires de vol exacts sont calculés à l’avance avec l’aide de l’intelligence artificielle.

Comment cela fonctionne-t-il?

Avant le vol d’inspection, une mesure exacte de la turbine, protégée par un brevet, est effectuée ; il s’agit d’une mission d’étalonnage automatique soutenue par l’intelligence artificielle. Ce “dimensionnement” de l’éolienne prend environ 20 minutes et permet de saisir les dimensions essentielles de l’éolienne (par exemple : Hauteur du moyeu, diamètre du moyeu, orientation de l’éolienne, longueur et position des pales du rotor, déviation des pales du rotor, etc.) Sur la base de ces données, un modèle CAO spécifique est automatiquement généré, servant de base au calcul des points de cheminement du vol d’inspection autonome le long d’un objet. Cette procédure est protégée par un brevet et permet au drone d’effectuer un décollage reproductible et précis au centimètre près. Pour l´inspection suivante, lors de l’inspection régulière de la même éolienne, seul un court étalonnage est nécessaire.

Le logiciel de contrôle TOPseven est capable de laisser le drone voler de manière autonome sur une distance réglable allant jusqu’à 3 m le long d’un objet. Le nombre et la résolution des images qui en résultent peuvent être calculés en temps réel et modifiés à tout moment en fonction de la situation. TOPseven établit ainsi de nouvelles normes en matière de précision, de qualité des données et de facilité d’utilisation des inspections par drones.

Évaluation

Une fois que les images ont été capturées lors du vol automatisé, elles peuvent être téléchargées à tout moment sur le serveur TOPseven pour un traitement ultérieur. Là, l’optimisation de la couleur et de la taille des images commence afin de les présenter à l´expert sous une forme traitée et triée. Ce dernier peut désormais inspecter avec précision les surfaces, les mesurer, classer les dommages et ainsi créer un rapport modulaire automatisé.

Matériel utilisé

TOPseven DJI DrohnePour la mesure de la protection anti-foudre et pour l’inspection visuelle, TOPseven utilise la série DJI Enterprise, une série d’appareils de haute précision aux multiples talents. La conception robuste de ces drones et leur flexibilité révolutionnaire permettent un large éventail d’applications spécifiques à l’industrie. En plus de ses caractéristiques de vol spéciales, la plateforme de drones DJI Enterprise offre également la possibilité d’attacher une caméra, ainsi que le capteur de champ 3D développé par l’entreprise pour la mesure sans contact de la protection contre la foudre, simultanément comme charge utile au cardan et pour la contrôler avec le logiciel TOPseven. Cela permet des inspections à une température de -20 °C à + 50 °C et à une vitesse de vent maximale de 12 m/s. Avec un poids pouvant atteindre 5 kg, le drone atteint une durée de vol maximale de 33 minutes. Le logiciel TOPseven pour le contrôle des caméras calcule automatiquement les effets de lumière et les contrastes dans les images, ce qui permet d’obtenir une très haute résolution et qualité d’image. Avec le système de caméra actuel le plus à la pointe, de Zenmuse, TOPseven atteint une résolution de 3 pixel / mm.

Protection contre la foudre

En quelques minutes, le drone TOPseven vérifie la protection contre la foudre de l´éolienne – et cela sans contact. Des capteurs spéciaux détectent le défaut et peuvent localiser précisément l’interruption.

TOPseven Rotection contre la foudre sans contact: Générateur de signauxGénérateur de signaux

Un générateur de signaux spécialement développé, envoie des signaux adaptés dans les paratonnerres au commencement de la pale du rotor, générant un champ électrique dans des gammes de fréquences approuvées. Notre procédé breveté ajuste automatiquement l’impédance (en fonction de la longueur de la pale du rotor) du générateur de signaux lorsque les signaux sont injectés. Le générateur de signaux dispose également de trois sorties afin que les trois pales du rotor puissent être connectées simultanément. Pour la mesure, l’injection du signal dans les pales du rotor peut être commandée individuellement par radio.

TOPseven Rotection contre la foudre sans contact: Localoisation automatique des défautsCapteur de champ sur la charge utile

Le pendant est un capteur de champ hautement sensible développé par l’entreprise elle-même pour la mesure tridimensionnelle du champ électrique proche. Avec une très faible bande passante et un taux d’échantillonnage élevé, il est intégré au drone en tant que charge utile. Le capteur mesure l’intensité du champ électrique proche en trois dimensions et avec une fréquence de mesure de 10 Hz. Les analyses de Fourier sont utilisées pour évaluer les signaux reçus, générant des résultats précis sur le fonctionnement du système de protection contre la foudre et, en cas d’interruption, déterminant sa position exacte.